HISTORIQUE

O-Sensei Morihei Ueshiba
O-Sensei Morihei Ueshiba

O-Sensei Morihei Ueshiba

(1883-1969) consacre toute sa vie à l'étude et à la pratique des arts martiaux ainsi qu'à une recherche touchant la sphère spirituelle, étant préoccupé par des questions concernant le destin de l'être humain, l'essance de Budo et l'utilité de sa pratique.
Faisant un vrai pèlerinage à travers le monde des arts martiaux traditionnels japonais, y étudia, depuis sa jeunesse, le Ju-jutsu, le Ken-jutsu (le sabre), l'Aïki-jutsu, le SoJutsu (la lance), etc...
De toutes ces Bu-Jutsu, qu'il étudia jusqu'à la maîtrise, M. Ueshiba a sorti les aspects les plus marquants et les a transposés dans sa propre méthode. Ainsi, du Ju-Jutsu il a retenu le principe de la souplesse « ju » ; du ken-Jutsu l'art du déplacement et de l'esquive, aisni que les mouvements des mains ; du So-Jutsu le principe du débordement « irimi ». La source la plus important de son aïki-Do est assurément l'aïki-jutsu de l'école Daïto, duquel M. Ueshiba a retenu, à coté d'un grand nombre de techniques basées sur le principe de l'utilisation rationnelle du corps humain en tant qu'arme défensive, surtout le concept de l'Aïki (harmonie des énergies).

L'esprit de l'Aïkido

Sa pratique s 'appuie sur l'étude des déplacements, le contrôle des équilibres et la maîtrise des énergies vitales qui circulent en nous. L'Aïkido, au fil des entraînements, vous permettra d'améliorer votre santé et votre équilibre interne par le contrôle de votre respiration et votre dépense énergétique. Il vous permettra de développer votre souplesse grâce à la variété et à la richesse des techniques.

L'Aïkido comporte deux catégories principales de mouvements : blocages (katame-waza) et les projections (nage-waza). Il existe au total plus de 700 waza, tous plus ou moins issus des kata (« enchaînement de base ») qui consistent à se libérer d'une prise, à projeter et à immobiliser en lui bloquant une articulation. Ces 3 types de mouvements sont la base de toutes les techniques d'auto-défense.